État des lieux sur les accidents de moto en France depuis 1999.

Dépassement mal géré, non respect du code de conduite, une perte de contrôle, une voiture qui grille un stop, etc. autant de causes qui sont à l’origine de la moitié des accidents à moto. La presse se fait quotidiennement l’écho d’un accident de moto – et ce qu’il faut retenir c’est que cela n’arrive pas qu’aux autres. Il faut être bien conscient que la moto est à la fois une passion, un plaisir mais aussi le risque.

Voici quelques statistiques à méditer auxquels vous pouvez ajouter des récits et témoignages de motards ayant rencontrés des situations de frayeurs.

Quels sont les facteurs ?

Assurance temporaire motoEn 2013, plus de 4 millions de deux-roues motorisés circulaient sur les routes françaises, contre un peu plus de 2 millions en 1994. À côté, le nombre de kilomètres parcourus annuellement a augmenté de près de 5% en moyenne, contre seulement 1,3% pour les quatre roues.

Dans l’ordre croissant, les facteurs principaux des accidents à moto sont la somnolence, les médicaments (somnifères/tranquillisants impliqués dans 30% des accidents mortels), le manque d’expérience, la vitesse, l’alcool, et le non respect du code de la route. La consommation de drogue devient progressivement responsable des accidents de la route. Voilà pourquoi les tests salivaires ont vu le jour afin de détecter la consommation de cannabis. Les animaux sauvages, aussi surprenants que cela a l’air, sont également responsables de 42.471 accidents de la route. En matière de consommation d’alcool, les éthylotests électroniques sont devenus obligatoires dans les motos et voitures ainsi que dans les discothèques et bars ouverts après 2h du matin. Côté climat, l’humidité et la neige sont des circonstances propices à des accidents de moto. D’autant plus qu’il est moins agréable de rouler sous l’air glacial de l’hiver. Si votre deux-roues vous est indispensable dans votre quotidien, pensez à souscrire à un contrat d’assurance temporaire moto afin de bénéficier de couverture adaptée en cas d’accidents.

Quels sont les chiffres ?

En France tous les ans, le nombre de tués a diminué depuis 1999 (8 029 tués) et est passé sous le seuil des 5 000 personnes tuées en deux-roues en 2007. En 2009, 4 273 ont été tués sur les routes et 3 992 en 2010. Comparé au moins de 125 cm 3 les plus de 125 cm3 ont causé trois fois plus d’accidents mortels. En tout, il y a eu 200 000 blessés dont 16 700 motards.

Le nombre d’usagers de deux-roues motorisés est en forte augmentation depuis 2007. En parallèle, les motos et scooters voient aujourd’hui la fréquence et la durée de leur utilisation grimper. Les statistiques montrent également que le nombre maximal d’accidents est occasionné sur les trajets quotidiens maison-travail.

 

 

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur État des lieux sur les accidents de moto en France depuis 1999.